Aller au contenu principal

14/04/2024 - 18:38

Dilami, dispositif langue accueil migrant·e·s

Dilami, dispositif langue accueil migrant·e·s

L'objectif du DiLAMi 

Le dispositif langues accueil migrants (DILAMI) accompagne les exilé·es dans leur projet d’insertion sociale, universitaire et professionnelle. Cette formation valorise le développement des compétences linguistiques et interculturelles, jusqu'à la certification B2 nécessaire à une intégration sociale et économique réussie en France.

Depuis 2017, date de création du DiLAMi, le dispositif accueille chaque année une soixantaine d'apprenant·e·s - en demande d’asile, réfugié·es et bénéficiaires de la protection subsidiaire. Plus de 500 exilés ont été formés à la langue et à la culture françaises, aux codes et aux valeurs de la citoyenneté, et accompagnés dans leur projet d’études et professionnel. Parallèlement, certains ont acquis un diplôme d’études en langue française (DELF) ou un diplôme approfondi de langue française (DALF), diplômes délivrés par le Ministère de l’Éducation nationale. 

Porté par l’Université de Toulouse, le projet DILAMI est soutenu par le Fonds Asile Migration intégration de l'Union Européenne, la Région Occitanie, la Préfecture de la Haute-Garonne.

 

Des formations diplômantes 

Depuis la rentrée universitaire 2020/2021 et grâce à l’impulsion du réseau MEnS, le réseau des migrants dans l’Enseignement Supérieur, qui œuvre au niveau national à l’insertion académique des exilé·es, avec le soutien du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) et de la délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés (DIAIR), les formations proposées par le dispositif toulousain ont évoluées en diplôme inter-universitaire passerelle (DIU-Passerelle). Cette nouvelle étape concrétise la co-délivrance des diplômes par l’Université de Toulouse et les universités partenaires :

  • DIU Passerelle DILAMI A2, à l'Université Toulouse Capitole pour le niveau débutant 
  • DIU Passerelle DILAMI B1, à l'Université Toulouse III - Paul Sabatier le niveau intermédiaire
  • DIU Passerelle DILAMI B2, à l'Université Toulouse - Jean Jaurès pour le niveau avancé

 

En savoir plus sur le réseau des migrants dans l'enseignement supérieur (MEnS)


Les formations DiLAMi

 

  • DIU passerelle

    • 400 heures par an d'enseignement de français langue étrangère (FLE)
    • Des ateliers destinés aux étudiant·es pour :
      • les accompagner dans leur projet d’orientation universitaire et professionnelle, en collaboration avec les Services Communs Universitaires d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SCUIO –IP).
      • les préparer à la vie citoyenne en France (droits et devoirs, ouverture vie associative, etc.)
      • leur faire découvrir le patrimoine et la vie culturelle toulousaine et l'expression artistique : visites de sites, réalisation de projets (expos, théâtre, chants, cirques …) en collaboration avec des acteurs culturels de la ville.
    • Une démarche de projet : dans ce cadre, les étudiants et étudiantes construisent leurs études, une réflexion sur la citoyenneté et un travail artistique pour la création d'un spectacle qui donne lieu à 2 représentations.

 

Les modalités de formation

Le DILAMI est une formation intensive et exigeante. L’engagement dans ce programme nécessite une assiduité et une ponctualité dans les cours ainsi qu’un important travail personnel : 15 à 20 heures par semaine.

Organisation des cours

Les étudiants du DIUP bénéficient de 26 semaines de formationsur l'année. Les cours ont lieu chaque matin pendant 4 heures du lundi au vendredi. Une matinée est réservée aux ateliers culturels, orientation ou citoyenneté.

Évaluation de la formation

Les étudiants sont évalués en contrôle continu et passent des examens à la fin de chaque semestre. 
Ils doivent obtenir une moyenne générale égale ou supérieure à 10 pour valider leur DIU.

Le diplôme inter-universitaire passerelle DILAMI a une valeur nationale équivalent à une première année dans l’enseignement supérieur.

 

  • Culture et langue en français (CLEF)

Parallèlement au DIUP, le DiLAMi a ouvert depuis la rentrée universitaire 2022-23, des cours de français langue étrangère niveau débutant. 
Sans toutefois s’inscrire dans une formation diplômante, ces cours dispensés par une enseignante diplômée en FLE permettent à environ 45 apprenant·es par an d’acquérir le niveau A1.
Les apprenant·es sont réparti·es en deux groupes de niveaux distincts :

  • les grand·es débutant·es (A0) bénéficient d’environ 130 heures de cours par semestre.
  • les débutant·es (A1 en cours d’acquisition) bénéficient d’environ 90 heures de cours par semestre.
Organisation des cours

Les cours ont lieu sur des créneaux de 3 heures à hauteur de trois matinées par semaine pour le groupe des grand·es débutant·es et de deux matinées par semaine pour le groupe des débutant·es.

Évaluation de la formation

Les apprenant·es sont évalué·es en contrôle continu et à la fin de chaque semestre. Une attestation de suivi leur est ensuite remise ainsi qu’une évaluation des acquis par l’équipe pédagogique du DILAMI.

// Attention, veuillez noter que ces cours n'ouvrent pas droit au statut étudiant.


Comment candidater ?

Dossier 2024-2025
Le dossier de candidature, identique pour les 2 programmes DILAMI (DIUP et CLEF) doit être adressé complet, accompagné des pièces justificatives, par mail à dilami [at] univ-toulouse.fr et uniquement entre le 26 février 2024 et  le 24 mars 2024. 
// Aucune candidature ne sera acceptée en dehors de cette période.

Les critères de sélection
  • justifier du statut de demande d’asile, réfugié·es, bénéficiaires de la protection subsidiaire ou temporaire ou primo-arrivant·e
  • Être majeur·e et avoir un niveau baccalauréat ou équivalent : certificat de fin d’études secondaires ou d’entrée à l’université, indispensable pour s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur
  • Habiter à Toulouse ou dans la proche banlieue
  • Avoir un projet de poursuite ou de reprise d’études dans l’enseignement supérieur
  • Être motivé·e et disponible pour suivre cette formation.
Quelles sont les étapes de candidature ?
  1. Téléchargez le dossier de candidature DILAMI 2024-2025 
  2. Complétez le dossier et fournir une version numérisée de toutes les pièces justificatives demandées :
    • 1 photo d’identité
    • un justificatif (ou copie) d’identité attestant du statut à jour : récépissé de demande d’asile ou récépissé de reconnaissance d’une protection internationale (réfugié·e,  bénéficiaire de la protection subsidiaire ou temporaire), primo-arrivant·e
    • Une copie du diplôme équivalent au baccalauréat ou certificat de fin d’études secondaires, traduit en français par un traducteur assermenté (obligatoire pour s’inscrire à l’université),
    • une copie du diplôme universitaire le plus élevé
    • l'attestation de comparabilité de diplôme auprès d'ENIC-NARIC ou la date de dépôt du dossier et la dernière notification de suivi. 

Attention ! Demandez l’équivalence des diplômes sur France-education-international.fr/reconnaissance des diplômes

  1. S’assurer de l’éligibilité aux bourses du Crous et en faire la demande (dossier social étudiant). Se renseigner auprès des référents sociaux sur les autres aides financières possibles et compatibles avec le statut étudiant.
  2. Après examen du dossier, si la candidature est jugée conforme aux attendus du DiLAMi, les candidats recevront en avril une convocation aux auditions qui auront lieu en juin 2023, où seront évalués la motivation et le niveau de français lors d’un entretien de 20 minutes avec une des enseignantes de FLE (français langue étrangère) et l'expression écrite lors d'une épreuve de 30 minutes environ.
Après l’étape des auditions, les candidats reçoivent un mail indiquant s’ils sont retenus ou non et sont informés des modalités pour la rentrée universitaire.
 
*Le dispositif langues accueil migrant·es (DILAMI) s'inscrit dans la dynamique des parcours de réussite

 

 

Le dispositif langues accueil migrant·e·s (DILAMI) est fiancé et soutenu par le Fonds Asile Migration intégration de l'Union Européenne, la Préfecture de la Haute-Garonne, la Région Occitanie Pyrénées - Méditerranée ; le DILAMI est porté par l’Université de Toulouse.