Aller au contenu principal

19/05/2022 - 13:57

TIRIS, Toulouse Initiative for Research Impact on Society

TIRIS, Toulouse Initiative for Research Impact on Society

Le projet Toulouse Initiative for Research's Impact on Society vise à valoriser pleinement l’écosystème de formation et de recherche de très haut niveau du site toulousain pour contribuer à l’émergence d’une Grande Université de Recherche de renommée internationale. Le projet, soumis en février dernier, fera l'objet d'une audition par un jury international le 10 mai prochain.

TIRIS, pour transformer l'expertise d'aujourd'hui en excellence de demain

Le projet TIRIS – pour Toulouse Initiative for Research Impact on Society – est un projet de recherche et de formation élaboré par l’ensemble des établissements membres* de l'Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et déposé dans le cadre de l’appel à projets « Excellence sous toutes ses formes – ExcellencES » du PIA 4.

Il est le fruit d’un travail collectif exigeant qui vise à fédérer toutes les forces académiques du site toulousain, à renforcer les conditions d’une véritable dynamique interdisciplinaire et à replacer la recherche au cœur de la société.

Il se construit autour de 3 enjeux sociétaux :

  1. Comprendre et favoriser la vie en bonne santé et le bien-être
  2. Appréhender les changements globaux et leurs impacts sur les sociétés
  3. Accélérer les transitions durables : mobilité, énergie, ressources et mutations industrielles.

TIRIS vise à transformer "l'excellence d'aujourd'hui" en une "excellence de demain", plus forte, plus intégrée, qui contribuera à la transformation des activités de production et de consommation, inspirera le renouvellement des politiques publiques et répondra aux attentes croissantes des étudiantes et jeunes générations pour un avenir plus inclusif et plus respectueux de l'environnement.

L’écosystème toulousain est déjà clairement identifié et reconnu sur ces thématiques qui nécessitent, outre le maintien des excellences disciplinaires, le déploiement renforcé d’une recherche interdisciplinaire.
Ainsi, le projet TIRIS a été pensé par et avec les communautés académiques, pour structurer une stratégie de recherche de site qui s’articule avec les stratégies propres de chaque établissement, qui gardent toute leur place.

Le projet TIRIS et les communautés universitaires 

Le projet TIRIS vise tout d’abord à obtenir des financements du PlA 4 pour déployer de nouveaux programmes scientifiques et pédagogiques qui pourraient difficilement être portés par un seul établissement et sans financement spécifique.Par ailleurs, être reconnu dans le cadre du PIA 4 et disposer de ces financements permettra aussi au site d’être plus visible et mieux identifié aux niveaux national et international.
Cet enjeu de « rayonnement » ne se limite pas à la seule question des classements internationaux – dont on sait qu’elle n’a que peu de pertinence pour les disciplines des SHS-ALL –, il peut aussi être considéré comme un moyen de mieux inscrire le site toulousain dans un écosystème universitaire international, de favoriser les mobilités et les échanges des chercheur·es et des étudiant·es et de mieux valoriser la qualité des formations reçues par les étudiant·es du site.

De façon plus fondamentale, l’enjeu à moyen terme est de favoriser, au niveau site, une véritable culture de l’interdisciplinarité, en développant des interactions entre des disciplines qui collaboraient peu jusque-là. Les défis posés aux sociétés contemporaines (transitions écologique et démocratique, santé et bien-être, etc.) demandent au monde académique de se renouveler, de décloisonner les approches, les corpus, les pratiques, les méthodes…

Le projet TIRIS permet ainsi de favoriser la synergie entre les établissements du site plutôt que leur mise en concurrence.

 

Le projet TIRIS s’accompagnera d’une évolution institutionnelle au niveau du site

Le projet TIRIS, de par sa nature interdisciplinaire et ses ambitions scientifiques, pédagogiques et sociétales, doit pouvoir s’appuyer sur une institution forte. Forte dans sa capacité à administrer le projet TIRIS et à développer de nouveaux projets. Forte dans sa capacité à structurer le site en tant que tel et à se doter d’une stratégie propre qui ne soit pas la seule addition des stratégies des établissements membres. Forte enfin dans sa capacité à fédérer pleinement les communautés universitaires autour d’un projet commun.
L'Université fédérale, dans sa forme actuelle, a permis d’accompagner les établissements dans une meilleure connaissance mutuelle, de partager des projets dans certaines domaines (vie étudiante, numérique, accueil international, etc.). Mais aujourd’hui, sa forme institutionnelle doit s’adapter aux ambitions nouvelles que se donne le site.
Le projet TIRIS propose de faire évoluer le site vers une « Comue expérimentale ». Cette évolution se traduira par de nouvelles instances de gouvernance, notamment la transformation du conseil académique en Sénat académique aux compétences accrues et la création d’un Parlement des étudiant·es. Elle devrait permettre l’appropriation des enjeux du site par chaque communauté universitaire, de renforcer la collégialité, de faire de l’Université de Toulouse l’affaire de toutes et de tous.
Le projet TIRIS et, plus largement, la future Université de Toulouse donneront corps à une véritable communauté universitaire de site, fédérée autour d’un horizon partagé.