Aller au contenu principal

23/09/2021 - 12:41

CéSO - Comité de réflexion pour la science ouverte

CéSO - Comité de réflexion pour la science ouverte

Le comité de réflexion pour la science ouverte

En mettant en place un comité de réflexion pour la science ouverte (CéSO) en septembre 2020, l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et ses établissements, avec le soutien de l’Alliance Académique DataNoos, s’associent pour mener une réflexion commune sur la valorisation et le partage des données de la recherche et la coordination de la science ouverte. L’objectif est d’accompagner cette transition vers des services de qualité, adaptés aux disciplines/communautés et en suivant une approche responsable tant d’un point de vue éthique qu’environnemental, tout en assurant un continuum local, régional, national et européen.
 

Les missions du Céso

  • Proposer une « politique de site » de gestion des données de la recherche (PGD) et ses déclinaisons (pôles/établissement/ laboratoire) avec l’aide des différents groupes de travail (existants ou à définir) ;
  • Identifier des référentiels de données conformes aux préconisations nationales et européennes (FAIRisation), liés à des archives ouvertes (données de la recherche, publications, ...) ;
  • Préconiser une urbanisation des services autour de ces entrepôts de données ;
  • Coordonner avec le réseau des bibliothèques et l’URFIST un campagne de sensibilisation/formation à la science ouverte
  • Susciter, stimuler des réponses aux appels à projets nationaux et européens pour assurer la présence du site sur les appels à projets les plus importants.

et avec le concours de l’alliance académique DataNooS :

  • Susciter une dynamique de partage et croisement de données et services par l’expérimentation auprès des chercheurs, enseignants-chercheurs, étudiants en master et doctorat, personnel d’appui à la recherche.

D’un point de vue global, le comité de réflexion pour la science ouverte (Céso) vise à structurer l’écosystème de la science ouverte, intégrant les démarches déjà en cours sur l’ouverture des publications, pour y ajouter la valorisation des données et des logiciels de la recherche. Il participe à la définition d’une offre de services à destination de la communauté scientifique, en complément d’une offre d’infrastructures (données, calcul, cloud, Hébergement) et d’actions structurantes, définie dans le cadre de la labellisation du Datacenter Occitan (DROcc). La création de ce comité s’inscrit dans le cadre de l’urbanisation du Numérique du site portée par la Vice Présidence numérique de l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

La mise en place de la science ouverte exige de nouvelles compétences, et donc des formations, de l’accompagnement et la mise en place de nouveaux services. Tout cela a un coût. En assurant une meilleure coordination des solutions et initiatives au sein des établissements, en favorisant la mise en commun de moyens, le CéSO vise à faciliter ce processus d’une part, et d’autre part, à en faire le support d’une recherche (inter)disciplinaire .
 

Composition et organisation du CéSO

Composition-comite-sceince-ouvert.png

La composition théorique de ce comité regroupe des structures/entités déjà fédératrices tant au niveau des pôles de coordination de la recherche de l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées qu’au niveau des grandes plates-formes de données et de services du site mais également des structures de formation et de documentation. Ses membres ont été proposés par les responsables de ces entités ou invités de par leur implication dans des réseaux régionaux, nationaux et européens (environ 30 membres).
Le CéSO réunit toutes les catégories de personnel au sein de premiers groupes de travail mis en place tels que la sensibilisation, la formation, la réalisation d’un état des lieux, l’établissement d’une charte de site pour la science ouverte et le suivi d’une feuille de route annuelle et de la communication.