Aller au contenu principal

25/02/2021 - 20:24

Création de l’Institut Quantique Occitan

Création de l’Institut Quantique Occitan

Booster les recherches sur les Technologies Quantiques

« Le Plan Quantique », annoncé le 21 janvier 2021, par Emmanuel Macron, entend organiser les forces scientifiques et industrielles du pays pour faire de la France un acteur majeur des technologies quantiques.

 

Des revendications partagées par les acteurs académiques et industriels de la Région Occitanie qui ont décidé de structurer le développement des technologies quantiques au niveau local autour du nouvel Institut Quantique Occitan créé au 1er janvier 2021.

En plus du soutien des universités de Toulouse et Montpellier et de l’INSA, la Région Occitanie a décidé d’accompagner ce projet via le financement d’un défi clé « Quantique » porté par le CNRS.
 

Dans ce cadre, et pour accompagner le développement en Occitanie, une douzaine de thèses de doctorats et 9 contrats post-doctoraux seront financés pour ainsi permettre de booster, dès 2021, les recherches régionales sur les technologies quantiques. Des financements pour des projets communs laboratoires publics/entreprises ainsi que des actions de formation seront également proposées.

Les technologies quantiques constituent donc un domaine d’intérêt majeur en Occitanie avec des acteurs académiques et industriels très impliqués pour accroître notre connaissance et développer les solutions techniques de demain au service de la société.

Les technologies quantiques : des technologies de rupture émergentes

Elles utilisent des objets quantiques, à l’échelle individuelle ou en ensemble, pour concevoir des composants nouveaux aux performances surpassant celles de leurs équivalents classiques. S’appuyant sur un socle fort d’ingénierie, ces technologies adressent quatre champs d’application : les communications quantiques à la confidentialité absolue, les capteurs quantiques aux performances sans équivalents, la simulation quantique capable de décrire ou de prévoir des problèmes complexes encore sans réponse, le calcul quantique aux capacités de calcul sans précédent.

Des applications commerciales existent déjà dans le domaine des communications quantiques pour échanger des clés de chiffrement, dont la sécurité́ repose sur la physique quantique. On parle de cryptographie quantique, un secteur en pleine effervescence y compris dans le domaine de l’industrie spatiale suite à des premières démonstrations très récentes réalisées en Chine.

Devançant les retombées larges envisagées, de nombreux pays, tels que les États-Unis, la Chine, le Canada, l'Allemagne ou le Royaume Uni, ont déjà lancé des programmes de recherche d'envergure pour promouvoir les technologies quantiques. La France s’inscrit dans cette dynamique avec le plan quantique national qui vient d’être annoncé en janvier 2021. L'Union européenne a aussi lancé une initiative phare à hauteur d'un milliard d'euros dans le domaine : le Quantum Flagship.

En savoir plus : L’Occitanie, terres de technologies quantiques (Insa.fr)

Date de publication
Catégorie