Aller au contenu principal

26/11/2020 - 09:43

Dispositif langue accueil migrant·es

Dispositif langue accueil migrant·es

Le dispositif DILAMI (Dispositif Langues Accueil Migrants) accompagne les migrants dans leur projet d’insertion sociale, universitaire et professionnel. Cette formation valorise le développement des compétences linguistiques et interculturelles nécessaires à une intégration réussie dans la vie universitaire, socio-culturelle et professionnelle en France.

La formation accueille chaque année 60 apprenants - demandeurs d’asile, réfugiés et bénéficiaires de la protection subsidiaire - qui étudient le français langue étrangère sur trois des sites universitaires toulousains. Par groupe de niveau, d'octobre à juin : les débutants à l'Université Toulouse Capitole ; le groupe "intermédiaire" à l'Université Toulouse III -  Paul Sabatier et le groupe "avancé" à l'Université Toulouse - Jean Jaurès (au DEFLE : département d’études en français langue étrangère). 

Soutenu par  l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, la Région Occitanie, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), la Préfecture de la Haute-Garonne et la  DRJSCS (Direction Régionale de la jeunesse et des sports et de la cohésion sociale) le dispositif DILAMI est en place depuis l'été 2017. 

La formation se décline sur 2 axes principaux :

  • 384 heures de français langue étrangère par an pour les accompagner vers l’acquisition du niveau B2, en français, indispensable pour s’inscrire dans des diplômes de formation de l’enseignement supérieur.
  • 80 heures d’accompagnement pour :
    • Des ateliers tournés vers l’orientation universitaire et professionnelle, en collaboration avec les Services Communs Universitaires d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SCUIO –IP) des 3 universités, des conférences avec des responsables de formation (IUT, BTS et AFPA), des échanges suivis avec les référents sociaux et ceux de pôle-emploi.
    • Une éducation à la vie citoyenne en France (droits et devoirs, ouverture vie associative, etc.)
    • Une ouverture sur le patrimoine et la vie culturelle toulousaine : visites de sites, réalisation de projets (expos, théâtre, chants, cirques …) en collaboration avec des acteurs culturels de la ville.

Des formations diplomantes 

Jusqu’ici, les 3 formations  proposaient des certifications de niveau (DELF), les apprenants avaient le statut d’auditeur libre, ce qui va continuer à l''Université Toulouse Capitole (pour le groupe débutant).

Depuis la rentrée universitaire 2020-2021, les formations à l'Université Toulouse - Jean Jaurès (UT2J) et l'Université Toulouse III - Paul Sabatier (UT3), ont été transformées en deux diplômes universitaires :

  • le DU DILAMI - Passerelle B1, à UT3 pour le niveau intermédiaire,
  • le DU DILAMI - Passerelle B2, à UT2J pour le niveau avancé.

Cette évolution a été proposée par l’association MEnS – Migrants dans l’Enseignement Supérieur et validée par le Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur et de l’Innovation (MESRI). Depuis mai 2019, de nombreux DU passerelle s’ouvrent ainsi dans les universités françaises pour soutenir l’intégration des personnes en exil. Les DU Passerelle donnent le statut d’étudiant à tous les inscrits et va permettre à ceux, âgés de moins de 28 ans, qui ont le statut de réfugiés ou de bénéficiaires de la protection subsidiaire de solliciter une bourse d’étude et un logement auprès du Crous.


Les modalités de formation et d'évaluation

L’engagement dans le DILAMI nécessite assiduité et ponctualité dans les cours ainsi qu’un important travail personnel. Le DILAMI est une formation intensive et exigeante.

Les cours ont lieu chaque matin pendant 4 heures du lundi au vendredi. Une matinée est réservée aux ateliers culturels, orientation ou citoyenneté. Les étudiants bénéficient de 12 semaines de formation par semestre. Ils sont évalués en contrôle continu et passent des examens à la fin de chaque semestre, il doivent obtenir la moyenne aux examens des deux semestres pour valider leur DU.
Les modalités de formation et d’évaluation seront les mêmes pour les apprenants du groupe 1 (débutants), cependant il n’y aura pas d’obtention de diplôme à la fin.
À l’issue de la formation, le niveau de langue sera certifié aussi par la passation du DELF (Diplôme d’études de français).

Comment candidater ?

Les critères de sélection : 

  • justifier du statut de demandeurs d’asile, réfugiés ou bénéficiaires de la protection subsidiaire,
  • avoir un niveau baccalauréat ou équivalent : certificat de fin d’études secondaires ou d’entrée à l’université, indispensable pour s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur,
  • habiter en Occitanie,
  • avoir un projet de poursuite ou de reprise d’études dans l’enseignement supérieur.

 

Quelles sont les étapes de candidature ?

  1. Télécharger le dossier de candidature en cliquant sur ce lien : dossier de candidature DILAMI, 
  2. Compléter le dossier et fournir une version numérisée de toutes les pièces justificatives demandées :
    • un justificatif d’identité attestant du statut à jour : récépissé de demande d’asile ou récépissé de reconnaissance d’une protection internationale (réfugié ou bénéficiaire de la protection subsidiaire),
    • copie du diplôme équivalent au baccalauréat ou certificat de fin d’études secondaires (obligatoires pour s’inscrire à l’université),
    • 2 photos d’identité

Le dossier doit être envoyé à l’adresse mail : dilami [at] univ-toulouse.fr ET par voie postale à l’adresse suivante : Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, Département des Relations Européennes et Internationales - DILAMI
41 allées Jules Guesde - CS 61321 31013 TOULOUSE - CEDEX 6

  1. Après examen du dossier, si la candidature est jugée conforme aux attendus du DILAMI, les candidats reçoivent une convocation aux auditions. La motivation et le niveau de français seront évalués lors d’un entretien de 20 minutes avec une des enseignantes de FLE (français langue étrangère), suivi d’une expression écrite de 30 minutes environ.
Après l’étape des auditions, les apprenants reçoivent un mail indiquant s’ils sont retenus ou non et sont informés sur l’organisation des cours.