International

L’Université de Toulouse est impliquée dans des projets de coopérations internationales dans le domaine de l'enseignement supérieur en Asie et en Amérique à travers :

Asie

Université des Sciences et Technologies de Hanoi

Un  modèle novateur et pilote répondant aux standards internationaux

Forte de ses compétences en Sciences et Technologies et de ses liens privilégiés avec le Vietnam, l’Université de Toulouse assure la coordination d'un consortium français de 56 établissements d’Enseignement supérieur et de Recherche dans la mise en place de l'Université des Sciences et Technologies de Hanoi (USTH).

Ce projet démontre la volonté du Vietnam de relever un double défi : répondre à un besoin de formation supérieure en forte croissance et faire évoluer ses universités vers un nouveau modèle répondant aux standards internationaux, en associant étroitement formation, recherche et innovation.

Des thématiques scientifiques pluridisciplinaires

6 thématiques ont été retenues pour structurer les filières d'enseignement et de recherche de l'USTH :

  • Biotechnologie et Pharmacologie ;
  • Aéronautique et Espace ;
  • Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication ;
  • Énergie ;
  • Matériaux, Nanotechnologies ;
  • Environnement/Eau.

Les premières filières ont ouvert en 2010 sur le site de l’Académie des Sciences et Technologie du Vietnam (VAST), dans l’attente d'une installation définitive en 2015 au sein du Parc de haute technologie de Hoa Lac.

Un partenariat actif

Le partenariat franco-vietnamien concerne plusieurs axes :

  • au niveau de la gouvernance : conseil d’université paritaire entre le Vietnam et la France et nomination d’un premier recteur français ;
  • au niveau de la formation : mise en place de masters et de départements dans des thématiques pluridisciplinaires, appui à la mise en place de la licence ;
  • au niveau de la recherche : formation en France de 400 docteurs vietnamiens sur 10 ans, destinés à devenir les futurs enseignants-chercheurs et cadres de l’USTH, création d’unités mixtes internationales de recherche dans les différentes thématiques, création d’une ou plusieurs écoles doctorales au Vietnam ;
  • au niveau du partenariat industriel : création d’un institut de transfert de technologie, d’un incubateur d’entreprises, d’un fonds d’innovation technologique et d’une fondation partenariale.

En savoir +

Amérique du sud

Brésil : Doctorat et Post-doctorat

L'Université de Toulouse relaie les propositions de sujets de thèses et de post-doctorats à destination de candidats brésiliens.

Brésil : École d'été - Observation spatiale de l'Environnement

En novembre 2008, une délégation de l'Université de Toulouse composée d'universitaires et de chercheurs s'est rendue au Brésil afin de vérifier la faisabilité d'un partenariat de formation avec des pays d'Amérique du sud dans le domaine de l'Environnement.
Ses nombreuses rencontres ont débouché sur la création de l'École d'été "Observation spatiale de l'Environnement". Cette école organisée Logo de l'Ecole d'été conjointement par le Brésil et la France offre chaque année à une trentaine de participants d'Amérique Latine et de Guyane française l'opportunité de se former et d'échanger sur les techniques et données spatiales adaptées à la surveillance de l'environnement.
Une convention entre l'Université de Brasilia (UnB), l'Université de l'État d'Amazonas (UEA), l'Institut de Recherche et Développement (IRD) ainsi que l'Université de Toulouse (PRES) a été signée.

L'École d'été se tient tous les ans sur deux semaines, la première semaine étant dédiée à une formation générale sur la télédétection spatiale et les techniques associées, la seconde abordant un grand thème environnemental par le biais de l'observation spatiale.

Les grands thèmes déclinés au fil des années sont :

  • Usage, occupation des sols et gestion des territoires (été 2009) ;
  • L'eau : milieu et ressources (été 2010) ;
  • Grands cycles globaux et leurs changements (été 2011) ;
  • Santé et environnement ;
  • Aléas, risques et surveillances.

L'École s'adresse aux étudiants de master et doctorat, et aux chercheurs ou personnels techniques des agences ou instituts en charge de la gestion de l'environnement d'Amérique latine et de Guyane française.

En savoir +

 


 

encadré