Rencontres Objectif ESOF Toulouse 2018

Le coup d’envoi des Rencontres Objectif ESOF Toulouse 2018 a été donné en avril 2016. Elles sont destinées à tous les partenaires actuels et potentiels dans le but de créer des synergies entre les communautés scientifi ques, culturelles, politiques et économiques. Les grandes thématiques liées à la science, au territoire, au monde économique, ainsi qu’à la société et à l’Europe y ont été développées en 2016.​

 

Prochaines rencontres « Objectif ESOF 2018 » en 2017 :

  • « Transformation numérique des agrochaînes » - 24 octobre 2017, à Toulouse (INRA, Auzeville)
  • « Eau et Energie : l'énergie dans le cycle urbain de l'eau ? »  - 21 novembre 2017, à Montpellier

Save the date - 6° Rencontre ESOF - Transformation numérique des Agrochaînes

 

Cette 6e Rencontre, inscrite dans l’axe « Innovations de la chaîne agroalimentaire territorialisée de la Stratégie Régionale de l’Innovation (SRI), traitera du thème de la « Transformation numérique des Agrochaînes » et se tiendra le 24 octobre 2017, de 14h00 à 18h45, Salle Marc Ridet à l’Inra Toulouse.

Le programme couvrira l’ensemble des échelons, de la conception des systèmes de productions, pilotage, processus de transformation agro-industriels, distribution, aux liens entre producteurs et consommateurs.

Il exposera les principaux enjeux et impacts sociaux économique de l’apport du numérique, des projets de recherches, des innovations et des témoignages d’acteurs. Les présentations seront suivies d’une table ronde et d’un cocktail de clôture autour de présentation de posters. 
 

Cette rencontre est organisée par l’Equipe ESOF2018 et l’Inra Occitanie-Toulouse, en partenariat avec Agri Sud-Ouest Innovation, DIGITAG, l’INP-ENSAT, Sicoval et l’IRIT

5e Rencontre ESOF 2018 : interactions Homme-Robots

Retour sur la 5e Rencontre ESOF2018 « Des robots et des hommes, vers quels modes de coopération ? »
le 12 mai à Toulouse dans le cadre du Fablab Festival 2017.

Les dernières décennies ont vu l’arrivée des robots dans les process industriels et plus récemment, dans la vie quotidienne et des secteurs tels que la santé, l’assistance aux personnes ou encore sous la forme de drones, « games » ou autres applis domotiques. Cette thématique était au cœur de la 5e Rencontre Préparatoire ESOF 2018 qui se déroulait le 12 mai et a réuni plus de 200 chercheurs, industriels et « makers ».

Organisée en préambule de la journée professionnelle du FabLab, cette 5e Rencontre a été inaugurée par le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, la vice-présidente de la Région Occitanie, Nadia Pellefigue, tous deux enthousiastes sur l’opportunité unique que donnera ESOF 2018 à Toulouse de se placer au coeur de l’Europe de la science et de l’innovation. Le président d’EuroScience, Peter Tindemans, Nicolas Lassabe, président du FabLab Artilect – un des plus anciens et importants d’Europe, des représentants d’Airbus et Anne-Cambon Thomsen, championne ESOF 2018, complétaient ce panel prestigieux d’introduction aux conférences scientifiques.

Plusieurs experts européens ont ensuite dressé un état des lieux des applications récentes des robots et des perspectives en termes d’interactions entre homme et robot mais aussi entre robots, ou entre robot et drone par exemple. Téléopération, assistance des personnes âgées, accompagnement des enfants autistes, très réceptifs face aux robots et avec de bons résultats dans l’amélioration de leur comportement en société, constituent quelques-uns des exemples donnés, bien au-delà des tâches habituelles des robots dites des 3 D - dirty, duty, dangerous. Si la recherche avance vite, il est essentiel de distinguer les spécificités des interactions entre hommes et robots et de rappeler qu’il reste de nombreuses limites technologiques, sociétales et éthiques à leur utilisation : Les challenges restent à venir !

 

5e Rencontre : consultez le programme

 

4e Rencontre ESOF Toulouse 2018 : les Big Data en santé

Les “Big Data en santé” à l’honneur lors de la 4e Rencontre Objectif ESOF Toulouse 2018 qui se tenait le 8 mars à Toulouse. Entre médecine, informatique, éthique et droit, enjeux technologiques et sociétaux, retour sur une après-midi de débats multidisciplinaires qui a réuni près de 80 personnes.

Big data, smart data, santé, médecine personnalisée, consentement, confidentialité, utilisations commerciales… : pour sa 4e Rencontre – et première consacrée à une thématique scientifique - ESOF Toulouse 2018 a convoqué un panel d’experts et d’institutionnels pour débattre d’un sujet à fort enjeu. Alors que l’ombre de Big Brother inquiète certains, que les technologies avancent plus vite que marché et règlementation, les « big data en santé » ouvrent questions… et perspectives.

Qu’entend-on par Big Data ? Une donnée peut-elle être pure et objective ? Garantir les droits des patients passe-t-il par la protection des données ou par la régulation de leur accès et de leurs usages ? Quelle doit être l’impulsion politique pour concrétiser un marché encore en devenir ?

Autant de questions évoquées qui dessinent l’étendue des approches multidisciplinaires nécessaires autour des big data en santé.

La rencontre a eu lieu au Centre d’enseignement et de formation de l'Hôpital Pierre-Paul Riquet, en présence de Raymond le Moign, Directeur du CHU de Toulouse, Bertrand Monthubert, Conseiller régional délégué à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, Région Occitanie, François Chollet, vice-président de Toulouse Métropole et Philippe Raimbault, président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.

Avec le soutien financier de la Région Occitanie (MS_2017-00108)

 

Prochaine Rencontre "Objectif ESOF 2018" :

Vendredi 12 mai 2017 autour des interactions Homme-Robot et Robot-Robot

 

 

 

3e Rencontre ESOF Toulouse 2018

« Recherche & innovation : des facteurs clés pour le développement de votre entreprise ? »
 

La 3Rencontre ESOF Toulouse 2018, dédiée au rôle de la recherche et de l’innovation pour l’industrie, s’est tenue le 8 décembre 2016 dans la salle Gaston Doumergue à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse en présence des personnalités du monde économique et de l’innovation.

Après le mot d’accueil de Pierre Montoriol, Président de la Commission Innovation, Recherche, Enseignement Supérieur, Relations Pôles de Compétitivité, représentant Alain Di Crescenzo, Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Toulouse (CCIT) et rappelant l’engagement de la CCIT dès la candidature de Toulouse pour ESOF,  Anne Cambon-Thomsen, Championne ESOF 2018, a présenté les différents volets d’ESOF et encouragé les entreprises à s’investir dans l’édition 2018 du forum, notamment à : 
 

  • Participer à l’« Exhibition » (salon professionnel dans le cadre d’ESOF)
  • Proposer des sessions dans le programme « Science to Business »
  • Participer à l’animation du « Village d’entreprises »
  • Accueillir des stagiaires européens (et les faire participer à ESOF)
  • Participer au programme « Tourisme des sciences et de l’innovation »
  • Devenir partenaire et /ou mécène d’ESOF 2018 


ESOF offre de nombreuses opportunités pour les entreprises, qui pourront bénéficier de la couverture des médias scientifiques du monde entier et rencontrer les ʺpolicy makersʺ de la Science et de l’innovation en Europe, 
                                                                                                                                                         a-t-elle énoncé.

 

Des experts sont ensuite intervenus autour de la thématique « L’importance de l’innovation et de la R&D pour le développement des entreprises ». Serge Boverie, Senior Manager, Continental Automotive France, a souligné que « L'innovation est absolument nécessaire pour rester dans la course dans un secteur où la concurrence est féroce ». Valérie Bobineau, Responsable d’Excellence opérationnelle, Evotec France et David Keribin, membre du Conseil de Direction de l’IoT Valley et co-fondateur de CityMeo, ont partagé leurs visions du rôle de la R&D dans l’augmentation du chiffre d’affaires.  

La rencontre s’est poursuivie par une table ronde avec des représentants institutionnels au niveau européen, national et régional. Thomas Etesse, responsable Innovation technologique à la Direction des entreprises, de l’économie internationale et de la promotion du tourisme au ministère des Affaires étrangères et du Développement international, a détaillé les différents dispositifs de soutien susceptibles de contribuer à l’organisation d’ESOF 2018 mis en place par le Ministère. 

Marie-Elisabeth Borredon, Déléguée Régionale à la Recherche et à la Technologie Occitanie a ensuite déclaré que « La région Occitanie compte près de 30 00 chercheurs et 220 000 étudiants pour lesquels ESOF sera une vitrine ». Dominique Faure, Vice-Présidente de Toulouse Métropole en charge du Développement économique et de l’Aménagement des zones d'activités économiques, a affirmé à son tour que « L'innovation et la recherche sont des gènes de notre Métropole ». 

Jean Salanova, Vice-Président en charge du numérique de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, a ensuite expliqué comment les entreprises pourront bénéficier de l’attractivité de l’Université de Toulouse, dont le rayonnement international sera amplifié grâce à l’accueil d’ESOF.

En conclusion de la rencontre, Stephane Berghmans, représentant d’EuroScience, organisation à l’origine d’ESOF, a présenté les données statistiques selon lesquelles la France détient une position de pointe à l’échelle mondiale en matière de collaboration entre le monde académique et le secteur privé. En donnant de nombreux exemples des retombées post-ESOF pour son entreprise, il a vivement encouragé les acteurs économiques à participer à ce rendez-vous incontournable sur la science et l’innovation en Europe.
 

 

Retour en images - 3Rencontre ESOF 2018 - 8 decembre 2016
 


Mot d'accueil de Pierre Montoriol, Président de la Commission Innovation, Recherche, Enseignement Supérieur, Relations Pôles de Compétitivité, représentant Alain Di Crescenzo, Président de la Chambre de Commere et de l'Industrie de Toulouse. ©Natalia Lagueny

 












 

 

 

 

 

 

 

 


 

De gauche à droite : David Keribin, membre du Conseil de Direction de l’IoT Valley et co-fondateur de CityMeo ; Serge Boverie, Senior Manager, Continental Automotive France ; Valérie Bobineau, Responsable d’Excellence opérationnelle, Evotec France ; Gil Bousquet, animateur de la rencontre ©Natalia Lagueny

 

 



 

 

 


De gauche à droite : Anne Cambon-Thomsen, Championne ESOF 2018, Directrice de recherche émérite au CNRS ; Stephane Berghmans, membre du Conseil d’Administration d’EuroScience ; Marie-Elisabeth Borredon, Déléguée régionale à la recherche et à la technologie Région Occitanie ; Thomas Etesse, responsable Innovation technologique à la Direction des entreprises, de l’économie internationale et de la promotion du tourisme au ministère des Affaires étrangères et du Développement international ; Dominique Faure, Vice-Présidente de Toulouse Métropole en charge du Développement économique et Aménagement des zones d'activités économiques ; Jean Salanova, Vice-Président en charge du numérique de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées ; Gil Bousquet, animateur de la rencontre. ©Natalia Lagueny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2e Rencontre ESOF Toulouse 2018

« Science, innovation et territoire : une ambition en synergie ? »
 

La 2rencontre ESOF Toulouse 2018, autour du thème « Science, innovation et territoire : une ambition en synergie ? », a réunit plus de 200 participants, le 8 novembre dernier en Salle des Illustres, au Capitole.


La cérémonie officielle a été organisée, dans le cadre de cette rencontre, afin de marquer l’attribution du titre Cité européenne de la Science à la Ville de Toulouse grâce à l’accueil de la 8édition d’ESOF du 9 au 14 juillet 2018. Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, a ainsi donné le coup d’envoi de la préparation de la plus grande rencontre interdisciplinaire sur la science et l’innovation en Europe : un défi qui nécessite une forte mobilisation de tous.

Anne Cambon-Thomsen, Championne ESOF 2018 et Directrice de recherche émérite au CNRS, a ensuite énoncé les principaux piliers d’ESOF et a souligné l’importance du partage et de l’ouverture de la Science en remettant symboliquement la statuette ESOF à Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, institution porteuse du projet. Enfin, Anne Cambon-Thomsen a pu présenter le nouveau logo ESOF Toulouse 2018 qui entrera en vigueur dès décembre prochain.

 

Nous sommes très heureux que le Maire de Toulouse ait proposé le lieu emblématique de la salle des Illustres pour tenir cette rencontre et cette cérémonie et y accueille personnellement de façon symbolique la Science et tous les partenaires et acteurs d'ESOF.

a déclaré Anne Cambon-Thomsen.

 

En deuxième partie de la rencontre, des experts sont intervenus autour de trois grandes thématiques :

  • Comment la ville construit son futur ?
  • Quels leviers pour inciter au partage de la science dans les territoires ?
  • Comment la diffusion de l'innovation accélère le développement d'un territoire ?

La rencontre s’est conclue par une table ronde, durant laquelle les participants ont pu échanger avec les représentants institutionnels sur diverses questions liées à l’organisation d’ESOF 2018. Jean-Pierre Alix, membre du Conseil de direction d’EuroScience, a notamment évoqué les raisons de la sélection de Toulouse pour l’accueil du prochain ESOF. Bertrand Monthubert, Conseiller régional délégué à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, a clôturé la rencontre en mettant l'accent sur l'importance du partage de la science et son lien avec la société.

La prochaine rencontre ESOF Toulouse 2018 aura lieu le 8 décembre 2016 à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse en présence de personnalités du monde économique et de l’innovation.

 

Retour en images - 2e Rencontre ESOF 2018 - 8 novembre 2016

- Crédits photos ©Bernard Aïach -

 

rencontre

De gauche à droite : Gil Bousquet, animateur de la rencontre, Marc Ivaldi, Directeur d'Études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, Professeur à Toulouse School of Economics ; Brigitte Pradin, Directrice de l’Institut National Universitaire Champollion ; Jean-Pierre Saintouil, Directeur du pôle santé de Toulouse Tech Transfer ; Pierre Monsan, Professeur émérite à l'INSA Toulouse, Directeur de Toulouse White Biotechnology ; Jean-Marc Mesquida, Directeur général de l'agence d'urbanisme et d’aménagement Toulouse aire métropolitaine ; Marie-Christine Jaillet, Directrice de recherche au CNRS, Présidente du conseil de développement de Toulouse Métropole.

 

2e rencontre ESOF Toulouse 2018

 

 

 

 

 

 De gauche à droite : Anne Cambon-Thomsen Championne ESOF 2018 ; François Chollet Président du Groupe Toulouse Ensemble et Vice-Président de Toulouse Métropole ; Bertrand Monthubert, Conseiller régional délégué à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, Région Occitanie ; Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées ; Jean-Pierre Alix, membre du Conseil de direction d’EuroScience, Gil Bousquet, animateur de la rencontre.

 

ESOF Toulouse 2018 - photo

 

 

 

 

 Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, Anne Cambon-Thomsen, Championne ESOF 2018, avec les Correspondants et les Ambassadeurs d’ESOF 2018 lors de la Cérémonie Officielle – 2e Rencontre ESOF 2018 au Capitole.

 

 

ESOF Toulouse 2018 - photo 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, Anne Cambon-Thomsen, Championne ESOF 2018, avec les élus, personnalités et intervenants de la Cérémonie Officielle – 2e Rencontre ESOF 2018 au Capitole.

 

Première Rencontre ESOF Toulouse 2018

« ESOF 2018, un pas de plus vers la construction de l’Europe de la science »


Le 8 avril dernier, le coup d’envoi des Rencontres ESOF Toulouse 2018 a été donné au centre des congrès Pierre Baudis, en présence de plus de 170 participants. Rencontre qui clôturait cette journée exceptionnelle où se tenait quelques heures auparavant le premier symposium sur les ERC en présence de Jean-Pierre Bourguignon, président du Conseil européen de la Recherche. La thématique choisie pour cette première rencontre-débat était « ESOF 2018, un pas de plus vers la construction de l’Europe de la science ».

Un panel de représentants institutionnels et de chercheurs internationaux était réuni autour de Marie-France Barthet, Présidente de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et de la Championne Anne Cambon Thomsen. Et plus particulièrement : Jean-Pierre Bourguignon, Président du Conseil européen de la Recherche; Roger Genet, Directeur général de la Recherche et de l’Innovation au Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ; Hélène Bernard, Rectrice de l'Académie de Toulouse, Bertrand Monthubert, Conseiller régional délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche, Région région Occitanie ; Jean-Claude Dardelet, Conseiller municipal délégué à la Mairie de Toulouse ; Martin Andler, Vice-président d’Euroscience ; Pierre Montoriol, Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse.

PREMIÈRE RECONTRE ESOF TOULOUSE 2018 : ACTEURS UNIVERSITAIRES ET COLLECTIVITES S

Un projet partagé par tous 

Marie-France Barthet accueillait le public en rappelant que l’Université Fédérale porte ESOF 2018, projet collectif et transversal en accord avec les missions de l’établissement. Pierre Montoriol pour la CCI de Toulouse, Sylvie Rouillon-Valdiguié pour Toulouse Métropole et Bertrand Monthubert pour la Région Occitanie insistent sur l’importance de cet événement, rappelant que le succès et les retombées de cet incontournable rendez-vous européen restent au bénéfice de la grande métropole et de la grande région, véritables ambassadeurs de tout un pays, la France.

ESOF 2018 sera la 8e édition du Forum européen après Stockholm, Munich, Barcelone, Turin,  Dublin, Copenhague et Manchester pour la dernière édition et, notons-le, pour la première fois en France. Martin Andler en explique les enjeux: « porter la voix des chercheurs et de la communauté scientifique dans le débat européen, afin d’y créer un espace ouvert de discussion entre sciences, société et innovation ».

La ville qui accueille ESOF acquiert le label "Cité européenne de la Science"   

Jean-Claude Dardelet décrit de quelle manière cet évènement s’inscrit dans la stratégie de long terme de Toulouse, déjà reconnue internationalement en matière de recherche et de nouvelles technologies, et qui souhaite affirmer son identité de ville des sciences. Bertrand Monthubert rappelle, quant à lui, que 4% du PIB est consacré à la recherche dans la grande région, ce qui la place dans les régions de tête en Europe.

Chaque ESOF possède sa propre personnalité, lié à l’ambiance de la ville, sa culture, à la personnalité de son champion, souligne Jean-Pierre Bourguignon.

Anne Cambon Thomsen explique ensuite les différents ingrédients d’un ESOF et les conditions du succès qui passe par une participation active des acteurs du territoire, réunis autour du motto d’ESOF  2018 : «Partager la Science : vers de nouveaux horizons ». Une belle incitation à la mobilisation de tous, scientifiques, acteurs économiques et de l’innovation et acteurs culturels qui devront accueillir en juillet 2018 près de 4 000 chercheurs et plus de 400 journalistes venus de toute l’Europe. 

 

En savoir plus :Toulouse, Cité Européenne de la Science en 2018

 

encadré

Contact

officeattoulouse2018 [dot] esof [dot] eu
+33 (0)5 61 00 91 17