PIA 3 : l’UFTMP lauréate de l’appel à projets "écoles universitaires de recherche"

Deux projets portés par l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets « écoles universitaires de recherche » du  Programme d’investissements d’avenir (PIA) 3.

Les deux projets lauréats « CHESS - Challenges in Economics and Social Sciences » et « NanoX – Nanoscale Science and Engineering » vont ainsi bénéficier d’une dotation s’élevant à plus de 15 millions d’euros. S’appuyant sur l’expertise de ses établissements d’enseignement supérieur, de ses organismes de recherche et de ses partenaires, l’UFTMP a coordonné, sélectionné et proposé des projets pluridisciplinaires. Ce succès fédérateur est le fruit de collaborations rapprochées, et la démonstration que le travail transdisciplinaire et l’esprit collectif permettent de mobiliser les meilleurs atouts de chaque communauté au service d’une ambition commune : construire un site scientifique majeur à l’international.

L’excellence conjuguée de la recherche et de la formation à travers des Graduate Schools à la française

En rassemblant des formations de master et de doctorat adossées à un ou plusieurs laboratoires de recherche de haut niveau, ces deux nouvelles écoles universitaires de recherche offriront la possibilité de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de leur recherche et de leur formation dans un ou plusieurs domaines scientifiques. Elles mettront en lumière le modèle reconnu internationalement des Graduate Schools. Les projets associent pleinement les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche du site toulousain et entretiennent des liens étroits avec les acteurs économiques. Une telle approche globale permettra d’attirer davantage de chercheurs, d’enseignants-chercheurs et d’étudiants internationaux. Les deux EUR obtenues constituent donc un atout considérable pour affronter à armes égales la concurrence mondiale.

Deux projets EUR retenus portés par l’UFTMP

Parmi les 29 lauréats de la première vague de l’appel à projets du Programme d’investissements d’avenir (PIA), deux projets ont été retenus par le jury international, CHESS et NanoX. Ils s’inscrivent respectivement dans les pôles Sciences de la Matière et Droit, Science Politique, Economie, Gestion. Ils intègrent trois LabEx (Laboratoires d’Excellence) qu’ils englobent pour toute la durée du projet : IAM-TSE, IAST et NEXT.

  • CHESS - Challenges in Economics and Social Sciences

Challenges en économie et sciences sociales quantitatives – Montant du financement : 10 797 000 €

CHESS rassemble deux LabEx de l’Université Toulouse Capitole : IAM-TSE (Incitations, Acteurs, Marchés-Toulouse School of Economics) et IAST (Institute for Advanced Study in Toulouse). Les organismes de recherches CNRS, INRA et l’Unité Mixte de Recherche TSE-R sont également parties prenantes de ce projet. L’EUR contribuera au plein développement des liens interdisciplinaires entre l'économie et les autres sciences sociales et comportementales quantitatives sur le site académique toulousain. Des collaborations existent déjà entre la communauté scientifique TSE/IAST et les laboratoires des autres pôles de recherche du site. CHESS permettra de favoriser l’émergence de nouveaux partenariats avec des établissements tels que l’INSA-T, l’Université Toulouse - Jean-Jaurès, Sciences Po Toulouse, Toulouse Business School ou encore le CHU Toulouse.

  • NANOx-  NanoScale Science and Engineering

De l’atome et molécules aux nanomatériaux et nanosystèmes – Montant du financement : 4 353 000 €

NanoX est un projet d’excellence dans le domaine Nanoscale, Science and Engineering qui constitue une des forces du site de l’UFTMP. Ce projet, très fédérateur, regroupe 3 établissements de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées (Université Toulouse III - Paul Sabatier, INSA-T et INP-ENSIACET) ainsi que le CNRS. Il est construit autour du LabEx NEXT (Nano, mesures Extrêmes & Théorie) qui, depuis sa création, a fortement contribué à la structuration du site. L’ouverture marquée du projet à l’international et les enseignements prévus en anglais dans le cadre de NanoX lui confèrent une forte potentialité d’attraction des meilleurs chercheurs et étudiants. Sa dimension pluridisciplinaire, ainsi que de nombreux liens avec des entreprises allant de la start-up au grand groupe ont contribué au succès du projet.


L’obtention de ces financements PIA constitue une reconnaissance nationale du caractère novateur de la stratégie de formation et de recherche du site toulousain et permet de valoriser les points forts thématiques des établissements et des sites sur l’ensemble du territoire, en concourant au rayonnement international et à l’attractivité de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, de ses 23 établissements d'enseignement supérieur et de recherche et de ses organismes de recherche