Nicolas Marqué, Lauréat de Ma thèse en 180 secondes

 

3 Minutes pour vous faire découvrir un sujet scientifique et ses enjeux. Voici le défi que viennent de relever  les doctorants de l’Université de Toulouse le 13 mai dernier au Muséum de Toulouse.

15 candidats présélectionnés ont expliqué et défendu la spécificité de leurs travaux de recherche dans des termes simples et accessibles à tous, avec l’appui d’une seule diapositive, en 3 minutes chrono, et pas une seconde de plus !

Le jury, composé de représentants du monde universitaire, du journalisme et de l'entreprise, ont évalué la prestation selon 3 critères : la vulgarisation, la communication et la capacité à transmettre sa passion.

 

Le Jury était composé de :

  • Enseignement supérieur et recherche
    • Monique Martinez Thomas : Professeur des Universités, Université Toulouse – Jean Jaurès, Directrice de l'Ecole des docteurs, Collège doctoral de l'Université de Toulouse
    • Didier Bellet : Professeur Emérite, INP Toulouse
    • Philippe Valet : Professeur des Universités, Université Toulouse III Paul Sabatier, Directeur de l’école doctorale BSB (Biologie Santé Biotechnologies)
  • Entreprise
    • Patrick Cazeneuve : Venture Partner, IRDI
    • Serge Da Silva : Président directeur scientifique 6TMIC
    • Valérie Maria : Chargée de Relation Enseignement Supérieur et Recherche CASDEN Banque Populaire
  • Média et culture scientifique
    • Catherine Gadon : Directrice Service Diffusion de la Culture des Sciences et des Techniques
    • Frédéric Dessort : Journaliste, Vice-président de l’Association des Journalistes de Toulouse et Midi-Pyrénées

Le gagnant du prix du jury est :

 

Nicolas Marqué, Lauréat 2014 - Ma thès en 180 secondes - Toulouse

Nicolas Marqué, historien doctorant au laboratoire FRAMESPA (FRAnce Méridionale et ESPagne) - UMR 5136 - école doctorale TESC (Temps - Espaces - Sociétés – Cultures) à l'Université Toulouse – Jean Jaurès.

Son exposé, drôle et convaincant sur la géohistoire de Toulouse, a fait de lui le favori des jurés. Il remporte un financement pour participer à un colloque international. Il représentera la région Midi-Pyrénées lors de la finale nationale le 10 juin à Lyon et – qui sait ? - participera peut-être à la grande finale internationale à Montréal les 24 et 25 septembre prochains.


Titre de la thèse : De la ville de parlement à la capitale régionale Géohistoire de Toulouse et des villes de parlement(fin du XVIIe siècle – premier tiers du XIXe siècle) Des centres administratifs et judiciaires d'Ancien Régime et leur redéfinition après la Révolution
Titre de sa présentation : Géohistoire de Toulouse et des villes de parlement (vers 1680 - 1830)

En savoir plus : la vidéo de sa présentation

 

La gagnante du prix du public est :


Mathilde MALBREIL, doctorante au laboratoire LRSV (Laboratoire de Recherche en Sciences Végétales Castanet-Tolosan) - UMR 5546 - école doctorale SEVAB (Sciences écologiques, vétérinaires, agronomiques et bioingenieries), Université Toulouse III - Paul Sabatier

Elle prépare une thèse sur « La perception et l'émission de signaux symbiotiques du champignon Rhizophagus irregularis ». Mélangeant humour et clarté des enjeux, la jeune chercheuse a su intéresser le public à ce sujet a priori alambiqué en décryptant les « petites histoires d’alliances, de guerres et d’interaction entre plantes et champignons ».

Titre de la thèse : La perception et l'émission de signaux symbiotiques du champignon Rhizophagus irregularis
Titre de la présentation : Les interactions plante-champignon : petites histoires d'alliances et de guerres sous nos pieds

en savoir plus : la vidéo de sa présentation
 

La compétition entre les 15 candidats appartenant à diverses disciplines fut très serrée . Leurs exposés ont été à la hauteur du défi : des concentrés de dynamisme et de créativité, voire pour certains, des numéros d’acteurs !


L’École des Docteurs de l'Université de Toulouse et le Muséum de Toulouse s'engagent ensemble dans une démarche de diffusion des connaissances et permettent aux doctorants de faire leurs premières armes de communicants auprès du grand public. L’occasion d’un dialogue chercheur/citoyen.

 

En savoir plus : liste des candidats et leurs sujets de présentation