École des Mines d’Albi-Carmaux : des travaux de recherche distingués au niveau international

Le jeune chercheur Brice Calvignac vient de recevoir le prix international de l’ISASF (International Society for the Advancement of Supercritical Fluids) pour ses travaux sur les fluides supercritiques1 réalisés au sein du laboratoire Rapsodee (CNRS FRE 3213) de l’École des Mines d’Albi-Carmaux.

 

Décerné tous les deux ans par l’ISASF, le PhD Award, distinction au plus haut niveau international, est "la reconnaissance de mon travail et également de la qualité de la recherche développée au sein de Rapsodee par la communauté scientifique" indique Brice Calvignac.

 

Aujourd’hui enseignant-chercheur contractuel à l’Université d’Angers, il poursuit ses recherches sur l’utilisation des fluides supercritiques dans la mise au point de bio-matériaux pour la régénération osseuse. "Pour un jeune chercheur, un tel prix est extrêmement important. Même si je n'en mesure pas encore l'impact sur ma carrière, c’est pour l'heure une très forte motivation pour poursuivre le développement et la valorisation de mes recherches".

 

 

  • 1. On définit comme supercritique un état de la matière intermédiaire entre gaz et liquide obtenu à des conditions particulières de pression et de température, en général assez élevées. L’état supercritique permet en particulier de réaliser des transformations, physiques ou chimiques, impossibles dans les conditions ordinaires.