Dispositif cordée de la réussite

Plus de 2 400 élèves bénéficient chaque année des actions des 9 Cordées de la réussite mises en place par les établissements de l’UFTMP, dans le cadre de partenariats avec 80 collèges et lycées de l’académie.

Pascal MAILHOS, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, Hélène BERNARD, Rectrice de l’académie de Toulouse, Chancelière des universités, Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie et Philippe RAIMBAULT, Président de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées ont assisté le samedi 28 janvier 2017 à l’ISAE à la présentation du dispositif des cordées de la réussite. Ces programmes d’égalité des chances, menés par les établissements d’enseignement supérieur en partenariat avec des collèges et des lycées, visent à favoriser l’accès et la réussite des élèves défavorisés dans l’enseignement supérieur.

Depuis le lancement de ce dispositif en 2008, neuf établissements d’enseignement supérieur de l’académie de Toulouse ont obtenu la labellisation de leurs programmes d’ouverture sociale (Mines Albi – Osez l’excellence ; ENAC – Donnez des ailes à votre avenir ; TBS – Coaching ; Sciences Po Toulouse – DISPO ; INP – Construire des rêves d’avenir ; INSA – Ô Talents ; ISAE – Ose l’ISAE ; UFTMP – Viasup ; Université Toulouse III - Paul Sabatier – Égalité active en Midi-Pyrénées).

Ces neuf Cordées, bien qu’elles proposent des modalités d’actions diverses, ont pour objectifs de favoriser :

  • la poursuite d'études ambitieuses ;
  • la construction d’un projet personnel et professionnel ;
  • la réussite dans les études ;
  • la préparation de l’insertion professionnelle et sociale ;

Pour ce faire, les actions menées visent à :

  • lutter contre l’autocensure des élèves ;
  • sensibiliser les élèves à la démarche scientifique ;
  • faire découvrir les filières et les métiers ;
  • permettre l’acquisition d’une culture générale et de codes sociaux ;
  • développer la citoyenneté, l’autonomie, les compétences et les ressources personnelles des élèves.

> En savoir plus sur la VAEsup