Accueil des étudiants réfugiés syriens en Occitanie : l'intégration par la formation

Depuis 2015, la région Occitanie accueille de jeunes étudiants syriens fuyant la guerre. À l’arrivée de ces réfugiés politiques en terre d’asile, se pose alors la question centrale de leur intégration. L’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, au titre de sa mission de service public, participe à ce processus d'intégration en proposant des formations.

Accueil des étudiants syriens en OccitanieAux côtés de partenaires académiques, institutionnels, humanitaires, associatifs ou encore des entreprises, des établissements d’enseignement supérieur de Toulouse et de Montpellier ont accueilli ce mercredi 4 octobre, des étudiants Syriens jusqu’alors réfugiés dans les camps jordaniens de Zaatari et d’Azraq, administrés par le Haut-Commissariat aux Réfugiés de l’ONU.

Des cours de FLE pour une meilleure intégration universitaire et professionnelle
En complément de cette opération, l’Université Fédérale a développé un dispositif pérenne de formation, sur une année, en Français Langue Étrangère (FLE) pour les demandeurs d’asile et les réfugiés déjà présents en Occitanie disposant d’un niveau bac ou équivalent. Cet accompagnement permet la reprise de leur projet d'études ou simplement une meilleure intégration dans la société française. Aujourd’hui, 61 personnes (19 femmes et 42 hommes) de 18 nationalités bénéficient de ce dispositif (35 ayant un niveau de Bac à Licence et 26 ayant Bac+4 ou Bac+5). Toutes ces personnes souhaitent poursuivre leur formation en français pour obtenir le niveau B2 qui leur permettra d’intégrer un cursus dans un établissement d’enseignement supérieur.

Ces actions, menées à l'échelle de la grande Région, représentent une première étape vers le devoir de solidarité et d'assistance que nous avons tous vis à vis de ces populations confrontées à un mouvement qui est tout sauf appelé à s'inverser au cours des années à venir.