Nathan Paucton

Photo Nathan Paucton

23 ans

Diplômé de l'IUT Techniques de Commercialisation de l'Université Paul Sabatier et d'un Master 2 Management Stratégique, Spécialité management de l’innovation de l’IAE de Toulouse.
 

Fondateur dePCN Conseil
 

Motivé et dynamique, ce Toulousain a soif de challenge et fuit la routine. Après une première expérience réussie dans le conseil, il se lance à son compte début 2014 avec pour objectif d’accompagner les PME, de l'entreprise artisanale à la startup.

 

 

Qu’est-ce qu’on risque à essayer ?

 

Après un Bac ES obtenu avec mention très bien, ce jeune homme dynamique intègre l’IUT Techniques de Commercialisation de Toulouse, une formation des plus demandées avec plus de 6000 candidatures par an pour seulement 180 places. « Sans cette expérience au sein du département TC de Paul Sabatier, je n’aurais certainement pas eu le cran de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale que je mène aujourd’hui. Ces deux années de DUT m’ont profondément transformé ! J’ai découvert le monde de l’entreprise et mené des projets "réels" et d’envergure... Je pense notamment à la création du salon du chocolat de Tournefeuille, qui réunit chaque année des milliers de visiteurs et qui perdure depuis 5 ans maintenant ».

Il poursuit ensuite son parcours étudiant au sein de l’IAE Toulouse, tout d’abord avec une licence en Marketing puis un Master en Management Stratégique. « Pour moi, en venir à la stratégie était la suite logique de mon cursus. J’ai appris "comment faire" lors de mes premières années d’étude, et "pourquoi le faire" lors du Master Stratégie, formant des multi-spécialistes de l’entreprise. Cette polyvalence et l’esprit d’entreprendre régnant au sein de ce département comptent certainement parmi les facteurs ayant contribué à me donner le courage de me lancer ».    

L’aventure est belle, le projet ambitieux. Entouré par sa famille, ses amis et les personnes croisées au fil de ses démarches, Nathan avance sereinement dans un univers où les jeunes font parfois l’objet d’une méfiance qu’il juge compréhensible, mais pas forcément justifiée. La CCI Midi-Pyrénées lui fait d’ores et déjà confiance pour accompagner des entreprises en phase de cession. Les négociations se succèdent, les missions se lancent... Le pari est en passe d’être gagné, mais la route est encore longue !
 

Quoi qu’il advienne, je ne garderai que du positif de cette expérience. J’ai eu l’audace de tenter, et j’apprends énormément, que ce soit sur moi-même ou le monde du conseil... Après tout, qui ne tente rien n’a rien, et qu’est-ce qu’on risque à essayer ?

encadré