newsletter-novembre2010
 
haut-du-bandeau
Logo Université de Toulouse
dieseDécembre 2010 n°5
retour
Photo :
Emblème de l’Université de Toulouse gravé à l’occasion de sa création, repris comme ex-dono par la bibliothèque universitaire. BUA, SCDT1 31170
Newsletter de l'Université de Toulouse

« … et Toulouse pour apprendre » Sept siècles d’histoire de l’Université de Toulouse

Emblème de l’Université de Toulouse

Exposition présentée dans la Salle Capitulaire de l'Université de Toulouse (couvent des Cordeliers). Du 25 novembre 2010 au 31 janvier 2011

« Paris pour voir, Lyon pour avoir, Bordeaux pour dispendre [dépenser] et Toulouse pour apprendre ! ». Ce quatrain du XVIe siècle illustre à merveille la renommée de l’Université de Toulouse, l’une des plus anciennes d’Europe. Créée par le traité de Paris en 1229, supprimée en 1793, éclatée en facultés distinctes au XIXe siècle, elle retrouve son identité juridique en 1896 jusqu’à la constitution d’Universités séparées en 1969.

L’exposition se propose de retracer la longue et riche histoire de cette institution. La vie universitaire, marquée par l’enseignement et la recherche, mais aussi par les rites et cérémonies propres à toute communauté, y occupe une place de choix. Il s’agit de mettre en lumière la place particulière de l’université au sein de la ville, dynamisée – mais parfois aussi perturbée – par la présence des enseignants et des étudiants. Le parcours s’achève avec un rappel de la longue tradition d’accueil et d’ouverture sur le monde de l’Université de Toulouse, et par la présentation de trente grandes figures, connues ou méconnues, qui ont marqué son histoire.

Du Moyen Âge à nos jours

Des documents originaux, du Moyen Âge à nos jours, permettent de retracer l’histoire de l’institution : le plus ancien acte du conseil de l’université (1297), un recueil des statuts du XIVe siècle, le dernier diplôme délivré avant la suppression de 1793, la liste des professeurs susceptibles d’être révoqués établie par le gouvernement de Vichy, le tract appelant à la réunion du 25 avril 1968 ou le JO. du 17 décembre 1969 contenant le décret créant les nouvelles universités toulousaines, etc.
La vie universitaire est ensuite évoquée : les cours et les examens (notes de cours du XVIe au XXe siècle, placards de thèses, diplômes anciens, quelques documents illustrant la difficulté à assurer l’assiduité des étudiants à travers les âges…) ; la recherche ; la communauté universitaire (statuts réglementant les fêtes et banquets, robes universitaires, photos de promotions, associations étudiantes…).

L’Université éternellement dans son temps

L’exposition présente ensuite l’université dans la société et tout d’abord la place particulière qu’elle occupe dans la ville. Elle est présente à travers les bâtiments (depuis l’ancien « quartier latin » jusqu’aux campus), la place importante qu’occupent les professeurs dans la vie culturelle ou politique, et les étudiants, qui marquent depuis longtemps la ville de leur présence : problème du logement étudiant depuis les collèges médiévaux jusqu’aux premières cités U, réjouissances privées ou publiques (comme les Fêtes de charité des étudiants, ou la « nuit de l’existentialisme » en 1949, immortalisée par les photos de Jean Dieuzaide), rixes et turbulences, du Moyen Âge au début du XXe siècle. La dernière partie permet de rappeler que l’Université de Toulouse a compté de grandes figures, parmi lesquelles un saint, un président de la République, un président du Sénat, un prix Nobel, des résistants de la première heure, deux grands philosophes juifs, l’introducteur des études hispaniques en France mais aussi Jean Jaurès, le préfet Poubelle, ou Marc-Antoine Calas…

L’exposition a été préparée par le Service Inter-établissements de Coopération Documentaire de l'Université de Toulouse, avec le concours d’enseignants-chercheurs des universités toulousaines  et de conservateurs du patrimoine des archives municipales et départementales. Les documents exposés (archives, ouvrages, objets, gravures et photographies) proviennent principalement des universités, bibliothèques, services d’archives et musées toulousains.
Le catalogue sera publié aux Presses Universitaires de Mirail dans la collection Tempus.
L’exposition doit être inaugurée le 1er décembre 2010.

Les prêteurs

Académie des sciences, Archives des Toulousains de Toulouse, Archives nationales de France, Bibliothèque interuniversitaire de médecine et de pharmacie de Paris, Conseil général de la Haute-Garonne (Archives départementales, Musée départemental de la résistance et de la déportation), Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires de Toulouse, Galerie de photographies du Château d’eau de Toulouse, Institut catholique de Toulouse,  Institut d’études politiques de Toulouse (Bibliothèque), Institut national audiovisuel Pyrénées, Institut national polytechnique (ENSIACET), Mairie de Toulouse (Archives municipales, Bibliothèque municipale, Centre de l’affiche, Musée Paul Dupuy, Muséum d’histoire naturelle), Musée Clément Ader de  Muret, Musée du Vieux Toulouse, Région Midi-Pyrénées (Service connaissance du patrimoine), Université Toulouse 1 Capitole (Bibliothèque universitaire de l’Arsenal, Centre toulousain d’histoire du  droit et des idées politiques, mission archives, patrimoine de l’université), Université Toulouse II-Le Mirail (Bibliothèque universitaire centrale, Département de géographie, patrimoine de l’université), Université Paul Sabatier Toulouse III (Bibliothèque de mathématiques et de mécanique, Bibliothèque universitaire de Sciences, Bibliothèque universitaire de Santé, Allées Jules Guesde, Observatoire Midi Pyrénées, patrimoine de l’université), Jacqueline Dieuzaide, Jeanne Gaillot, Serge Lemaire, Philippe Martial, Yvonne Munnick-Escande, Françoise Schwab, Jean Soubiran.

Contact : Marie-Dominique Heusse, Directrice du Service Inter-établissements de Coopération Documentaire
marie-dominique.heusse@univ-toulouse.fr

 
 

Les établissements membres de l'Université de Toulouse : Université Toulouse I Capitole - Université Toulouse II Le Mirail - Université Toulouse III Paul Sabatier - Institut National Polytechnique de Toulouse - Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse - Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace - Centre Universitaire Jean-François Champollion - École d'Ingénieurs de Purpan - École des Mines d'Albi-Carmaux - École Nationale de l'Aviation Civile - École Nationale de Formation Agronomique - École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes - École Nationale Supérieure d'Architecture de Toulouse - École Nationale Vétérinaire de Toulouse - École Supérieure de Commerce de Toulouse - Institut Catholique des Arts et Métiers - Institut d'Études Politiques de Toulouse

Directeur de la publication : Gilbert Casamatta
Rédacteur en chef : Alexandre Lévy
Comité de rédaction : Marie-France Barthet, Gilbert Casamatta, Patrick Cazeneuve, Catherine Gadon, Marie Hermenier, Marie-Dominique Heusse, Alexandre Lévy, Pierre Monsan.
Conception graphique et mise en page : JulieCrea.com
Web éditorial : Emmanuelle Caplan
Coordination technique et diffusion : Maria Reyx, Arnaud Gardies, Elodie Hartmann
Crédit photo : © JPG/UT ; © Actia / Seura architectes / Vincent Bouillot ; © Monika Wisniewska/Fotolia ;  © Silkstock/Fotolia ; BUA, SCDT1 31170
Université de Toulouse
15 rue des Lois - 31000 Toulouse
Tél : 05 61 14 80 10
Fax : 05 61 14 80 20
www.univ-toulouse.fr

CONTACT PRESSE :
Alexandre Lévy
Mobile : 06 83 39 30 85
email : alexandre.levy@univ-toulouse.fr

L'Université de Toulouse s’engage à respecter les informations qui lui sont communiquées. Les données collectées lors de votre inscription à cette lettre d’information électronique sont exclusivement destinées à l’usage de l'Université de Toulouse. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les fonctions « se désabonner », ou nous contacter directement à l’adresse suivante : communication@univ-toulouse.fr. Toute reproduction (ou réutilisation) totale ou partielle des données (textes et images) issues de cette lettre d’information est interdite; à l’exception de la reproduction à usage privé et des autres cas prévus à l’article L122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle.