La lettre d'info
Logo Investissement Avenirde l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
Avril 2016
 

Participation de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées au salon RUE 2016

 
 Marie-France Barthet,
Présidente de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, depuis son bureau toulousain,
par robot interposé (système BEAM Robot).

La 9e édition des RUE (24 et 25 mars 2016), salon dédié à l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’emploi, était placée cette année sous le signe de la transformation numérique

Pour la 5e année consécutive, l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées y était représentée pour échanger sur l’École des Docteurs, ESOF Toulouse 2018, le statut Étudiant Entrepreneur, la Maison pour la Science ou encore la cartographie des formations en Midi-Pyrénées, avec les acteurs universitaires, économiques et industriels présents au salon.

Ce fut l’occasion pour l’équipe présente sur le stand de l’Université Fédérale de recevoir la visite de Thierry Mandon, secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Lors des tables rondes ou ateliers inscrits dans le programme du salon, des intervenants issus des établissements partenaires de l’Université Fédérale ont pu animer ou prendre part à des débats autour de l’innovation :

• Céline Castets-Renard, professeur de droit privé (Université Toulouse Capitole) a partagé son expertise dans le cadre d’un atelier intitulé « Que dit la loi en matière d’utilisation des données personnelles et de protection des usagers ? »

• Benjamin Blanc, Business developer chez Nanolike (Insa Toulouse) est venu parler de Nanoproof®, une solution de sécurisation des diplômes qui s’appuie sur une méthode de marquage micrométrique. Ce nouveau diplôme, au format d’une carte bancaire, est protégé de la falsification par un marqueur à base de nanoparticules et permet à son possesseur d’attester l’authenticité du diplôme.

• Jean-François Parmentier, ingénieur pédagogique et coordinateur du projet SPIRAL (Université Toulouse III – Paul Sabatier) a présenté une méthode d’enseignement interactif (Peer instruction) qui consiste à mettre en place, entre 3 et 10 fois par séances, des temps de débats et d'échanges entre étudiants afin d'améliorer leur compréhension du cours. Cette méthode s'applique aussi bien aux petites classes, d'une vingtaine d'étudiants, qu'aux grands amphis de 500 personnes. Portée initialement par l'Université Toulouse III - Paul Sabatier, cette méthode se diffuse maintenant dans les formations de Toulouse Ingénierie. Issue de la recherche, elle a montré ses bénéfices sur l'apprentissage des étudiants. Déjà 2 000 étudiants par an profitent de cette méthode et 80 enseignants la pratiquent.

• David Rouzineau, directeur de l’Atelier Interuniversitaire de Génie des Procédés (INP-ENSIACET) a évoqué le Weblab, une interface réseau sécurisée accessible par tous dans le but de piloter à distance une installation et d’observer les phénomènes comme si tous se trouvaient devant cette installation.

• Katia Fajerwerg, enseignant-chercheur (Université Toulouse III – Paul Sabatier) est venue présenter le Catalyseur, projet collaboratif de tiers-lieu au cœur du campus de Rangueil qui rassemble de nombreux partenaires académiques, institutionnels et professionnels. Il a pour ambition de réunir sur un même espace de co-créativité étudiants, enseignants, chercheurs et entrepreneurs. Conçu comme un trait d’union interactif entre formation, recherche et entrepreneuriat, le Catalyseur a pour but de fédérer ces forces autour de l’innovation ouverte et de la culture scientifique. Lauréat en 2015 d’un appel à projet destiné à soutenir les initiatives en faveur de l’entrepreneuriat des jeunes et de l’innovation dans le cadre des Investissements d’Avenir, le Catalyseur a reçu un soutien important de l’État. Concrètement, en jouant le rôle de pré-incubateur au plus près des étudiants, le Catalyseur doit accompagner le développement d’activités originales porteuses d’emploi.

 

Sur la photo : Thierry Mandon, Secrétaire d’État en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche discute avec Marie-France Barthet, Présidente de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, depuis son bureau toulousain, par robot interposé (système BEAM Robot).
© Sabine Aubineau / UFTMP

 Article 1  retour 
Lien
 
  • Directrice de la publication : Marie-France Barthet
  • Rédacteur en chef : Alexandre Lévy
  • Comité de rédaction : Sabine Aubineau, Marie-France Barthet, Gilles Boucher, Chrystel Dellac, Catherine De Matéis, Alice Dusquenoy, Virginie Fernandez, Christine Ferran, Nina Frias-Valle, Sandra Fuentes, Catherine Gadon, Aurélie Garriga, Sylvie Gautier, Sylvie Gay, Alexandra Guyard, Elodie Jambon, Anne-Claire Jolivet, Ludivine Laval, Alexandre Lévy, Françoise Montet-Lattes, Veronique Paquet, Jean-François Parmentier, Rébecca Pustoc'h, Laurent Seitz.
  • Iconographie et intégration : Aurélie Garriga
  • Diffusion : Séverine Couteau
  • Conception graphique : Cgraphik.fr
  • Développement technique : Akro-web.com
  • Crédits photos : ©CPU-CNRS ©Sabine Aubineau/UFTMP ©Aurélie Garriga/UFTMP ©Région Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées ©ONERA ©Inra ©Maison pour la Science ©Arekusu ©Agiteo ©JulieCrea ©InconitO
  • 38e édition

Université Fédérale
Toulouse Midi-Pyrénées
41 Allées Jules Gguesde
CS 61321
31013 Toulouse
Cedex 6
Tél : 05 61 14 80 10
www.univ-toulouse.fr

CONTACT PRESSE :
Alexandre Lévy
Mobile : 06 83 39 30 85
alexandre.levy@univ-toulouse.fr

SUIVEZ-NOUS
Facebook Twitter Canal U