La lettre d'info
Logo Investissement Avenirde l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
Octobre 2015
 

LA MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRÉNÉES, LE BILAN 3 ANS APRES SA CRÉATION

 
Maison pour la Science en MP

Changer la vision des sciences, tel est l’objectif que s’est donnée voilà trois ans l’Académie des Sciences en créant sur le territoire national 9 Maisons pour la Science.

En Midi-Pyrénées, la Maison pour la Science, située sur le campus de Rangueil de Toulouse, propose aux enseignants des formations innovantes basées sur l’investigation, l’expérimentation et le dialogue avec les scientifiques. La mission essentielle étant de rendre la science attractive à l’école primaire et au collège. Clémentine Transetti, sa directrice, nous rappelle son fonctionnement et dresse un premier bilan.

Quel est le rôle de la Maison pour la science en Midi-Pyrénées ?

Elle propose aux professeurs des actions de développement professionnel en science et technologie afin de faire évoluer l’enseignement de ces disciplines à l’école primaire et au collège. L’initiative revient à l’Académie des sciences qui souhaitait s’impliquer dans la formation des enseignants avec l’idée que ces derniers soient des « passeurs » de sciences. Toucher les enseignants permet de sensibiliser un grand nombre d’enfants. Le concept des Maisons pour la Science s’inspire d’un modèle anglo-saxon « Science Learning Centres » dont le but est de promouvoir l’excellence dans l’éducation à la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques, et ainsi de former la future génération de scientifiques.

En quoi consistent vos actions de développement professionnel et quels avantages peut avoir un professeur à les suivre ?

Plus complètes que la formation continue, elles privilégient une approche globale de la science pour aider les professeurs à acquérir la culture et le raisonnement scientifique, ainsi que la maîtrise des outils et des contenus. Elles utilisent une méthode pédagogique basée sur l’expérimentation, l’observation et l’exploration. Elles sont animées par des scientifiques passionnés que nous avons sensibilisés aux problématiques du métier d’enseignant et par des pédagogues qui connaissent parfaitement les programmes scolaires. Cette formule permet de créer un vrai moment d’échange et une collaboration entre tous : professeurs, pédagogues et scientifiques sont réunis pour faire des sciences ensemble. Nos actions permettent aux enseignants de retrouver le goût des sciences, de les pratiquer avec plaisir et de les transmettre avec passion pour former les citoyens de demain.

Combien d’actions de développement professionnel proposez-vous et quels sont les thèmes les plus demandés aujourd’hui par les professeurs ?

Pour l’année scolaire 2014-2015, nous avons réalisé 108 actions et abordé 40 grandes thématiques. Le nombre d’inscrits a augmenté de 8% par rapport à l’année dernière. Notre public est fidèle et nous bénéficions d’un taux de recommandation intéressant. 2800 enseignants en sciences sur Midi-Pyrénées ont suivi nos actions cette année. La classification des animaux, la transmission du mouvement sont les thèmes les plus demandés par les enseignants de l’école primaire. Ceux du collège préfèrent : le cerveau et l’apprentissage, la gastronomie moléculaire, la biodiversité. Toutes nos actions sont gratuites car financées dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir. Certaines ont lieu à la Maison pour la Science, d’autres au cœur même des laboratoires ou des organismes de recherche comme le CHU de Purpan, chez des industriels comme Pierre Fabre ou encore dans des lieux symboliques, tel le Pic du Midi, ou dans des lieux dédiés à la culture scientifique tels le Muséum ou la Cité de l’espace.

Comment font les professeurs pour s'inscrire à vos actions de développement professionnel. Trouveront-ils des nouveautés cette année ?

Auprès du rectorat ou sur notre site internet pour celles qui se déroulent pendant les vacances scolaires. Nous les appelons les Graines de science. Ce sont des stages de sciences sur 2/3 jours qui ont lieu dans des endroits typiques. Déconnectées du programme scolaire, les thématiques abordées sont variées : les origines de la vie, le Canal du Midi, les chauves souris... Leur succès est tel que l’offre a triplé cette année avec 9 sessions au lieu de 3 l’année précédente. Une autre nouveauté que nous avons mise en place : un processus d’évaluation permettant de mesurer l’impact de nos actions sur les enseignants de l’école primaire ainsi que sur leurs élèves.

 
 

Chiffres-clés
2012 : année de création.
150 formateurs sur l’académie, dont 95 scientifiques.
108 actions réalisées sur l’année scolaire 2014-2015.
2800 professeurs touchés en 2014-2015, 1790 en 2012-2013.
Budget alloué : 2,1 M€ sur 5 ans.

 retour  retour 
 
Contact


Maison pour la Sicence en Midi-Pyrénées
sylvie.gautier@univ-toulouse.fr

 
  • Directrice de la publication : Marie-France Barthet
  • Rédacteur en chef : Alexandre Lévy
  • Comité de rédaction : Marie-France Barthet, Alain Blasius, Joy Cozar, Catherine Dematteis, Jonathan Dechelle, Virginie Fernandez, Chrisitne Ferran, Sandra Fuentes, Nicole Gagnaire, Aurélie Garriga, Sylvie Gautier, Patrick Gousseau, Alexandra Guyard, Benoît Lacroux, Florence Lauriac, Alexandre Lévy, Laurence Redon, Nicole Ricard, Alice Roy, Yaël Rueff-Salama
  • Coordination technique, iconographie et intégration : Aurélie Garriga
  • Diffusion : Séverine Couteau
  • Conception graphique : Cgraphik.fr
  • Développement technique : Akro-web.com
  • Crédits photos : ©CPU/CNRS David Pell ©AREKUSU Alexandra Pourcellié ©Défi Locacité ©Mélée Numérique ©TWB ©UFTMP Aurélie Garriga, ©INSERM ©Fotolia

Université Fédérale
Toulouse Midi-Pyrénées
41 Allées Jules guesde
CS 61321
31013 Toulouse
Cedex 6
Tél : 05 61 14 80 10
www.univ-toulouse.fr

CONTACT PRESSE :
Alexandre Lévy
Mobile : 06 83 39 30 85
alexandre.levy@univ-toulouse.fr

SUIVEZ-NOUS
Facebook Twitter Canal U