Interview

Coup de projecteur sur le Certificat Big Data

Par Lisa Bernasconi, chargée de mission Toulouse Tech

Le certificat Sciences des données & Big data - outils et introduction permet de compléter un cursus en ingénierie : une corde de plus à son arc, pour réussir son insertion professionnelle ! Explications.

 

Certificat sciences des données & Big Data - compétences loading

 

Pourquoi se former au Big Data aujourd’hui ?

Lisa B : la quantité de données numériques explose dans tous les domaines et les corps de métiers : courriels, documents, bases de données, images, sons, badges électroniques, compteurs intelligents et autres smart tools... Les outils informatiques classiques ne suffisent plus pour récolter, gérer et analyser cette masse de données brutes. Les employeurs ont besoin de personnes qualifiées sensibles à ces enjeux.

 

Un « certificat » cela signifie quoi pour l’étudiant ?

Lisa B : le certificat est une introduction au sujet. Cela ne permet pas de se revendiquer data scientist ou expert big data. Il s’agit d’un complément aux diplômes d’ingénieur ou de master, délivré par l’Université Fédérale Toulouse-Midi-Pyrénées. L’étudiant qui aura travaillé suffisamment pour décrocher le certificat pourra l’indiquer dans son Curriculum Vitae. Son établissement d’origine pourra aussi l’enregistrer en tant que supplément au diplôme d’ingénieur ou de master.

 

Comment s’organise cette formation ?

Lisa B : le programme se déroule en 80h. Avec un mix de séances en présentiel et d’e-learning. Les enseignants sont issus des différents établissements impliqués. C’est la première fois que les établissements en ingénierie de Toulouse Tech offrent collectivement une formation à destination de l’ensemble de leurs élèves. L’occasion de rencontrer des étudiants d’autres spécialités d’ingénierie, de suivre les cours d’experts d’autres écoles, de mettre les pieds dans les autres campus…

 

A qui s’adresse exactement cette formation ?

Lisa B : tout étudiant ou élève-ingénieur, inscrit à un niveau M1 ou M2 d’ingénierie (liste des établissements concernés en bas de page). Attention : un étudiant étant déjà dans un cursus de sciences des données ou de statistiques risquerait de trouver cette formation redondante avec ce qu’il apprend par ailleurs. Un étudiant qui n’aimerait pas la programmation ou l’informatique sera sans doute déçu aussi. Autre critère pour bien profiter de cette formation : le e-learning nécessite du travail et de l’autonomie.

 

Comment combiner les études en ingénierie et ce certificat ?

Lisa B : les cours du certificat ont été conçus pour être suivis en parallèle du cursus principal. Les cours en présentiels sont surtout positionnés les jeudis après-midis, lorsque les étudiants sont libres en général. Quelques séances peuvent avoir lieu durant les semaines de congés. Les conférences ont lieu en fin de journée. Bien sûr, Il revient à l’étudiant de vérifier la compatibilité de la formation avec les obligations de sa scolarité, notamment ses périodes de stage.



  • Liste des établissements dont les élèves et étudiants peuvent s’inscrire au certificat :
    • ENAC
    • Icam site de Toulouse
    • IMT Mines Albi
    • INSA Toulouse
    • INU Champollion (ISIS)
    • ISAE-SUPAERO
    • Toulouse INP (ENSAT, ENSIACET, ENIT, ENM, PURPAN)
    • Université Toulouse III – Paul Sabatier (Cursus master ingénierie, Upssitech)
  • Répartition des enseignements : 80 heures de formation incluant statistiques, algorithmique et informatique :
    • 10 heures de conférences,
    • 32 heures d’enseignements en elearning,
    • 38 heures d’enseignements en présentiel

 

Toutes les infos (comment candidater, programme, contacts, etc.)

Certificat sciences des données & Big Data : infos et candidature

Toulouse Tech

 

Pour toute question, vous pouvez envoyer un mail à : certificatbigdata [dot] techatuniv-toulouse [dot] fr

 


encadré